Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Morbihan : le célèbre Tire-Bouchon de retour sur les rails pour se rendre à la plage

20 Mai 2022, 09:52am

https://actu.fr/bretagne/plouharnel_56168/morbihan-le-celebre-tire-bouchon-de-retour-sur-les-rails-pour-se-rendre-a-la-plage_51099783.html

Du 11 juin au 11 septembre 2022, le Tire-Bouchon sera sur les rails entre Auray et Quiberon sur le littoral du Morbihan. Près de 150 000 personnes prennent ce moyen transport.Le TER  tire-bouchon » n°854559 entre Auray et Quiberon viennent de franchir l’Isthme de Penthièvre, en redémarrant de la halte de l’Isthme.

Le TER Tire-Bouchon entre Auray (Morbihan) et Quiberon vient de franchir l’Isthme de Penthièvre. Ce moyen de transport est utilisé par beaucoup de locaux et de touristes pour se rendre à la plage. ©Cramos – wikimedia
Actu Morbihan
Mon actu

Son nom est synonyme d’été et non d’alcool. Le Tire-Bouchon reprend du service du 11 juin au 11 septembre 2022. Des milliers de personnes prennent ce train pour se rendre sur le littoral.

 

Plusieurs haltes possibles entre Auray et Quiberon

Le tire-bouchon desservira plusieurs haltes entre Auray et Quiberon : Auray, Belz / Ploemel, Plouharnel / Carnac, Les Sables Blancs, L’isthme de Penthièvre, Kerhostin Saint-Pierre-Quiberon et Quiberon. « Chaque année, ce sont près de 150 000 voyageurs qui embarquent à bord du Tire-Bouchon durant l’été », signale TER Breizh GO. Le train est sur les rails les trois week-ends en juin (11 et 12 juin, 18 et 19 juin et 25 et 26 juin), les deux premiers week-ends de septembre (3 et 4 septembre et 10 et 11 septembre) et tous les jours en juillet et en août.

Où trouver un billet : en ligne sur le site TER de Bretagne et sur l’application SNCF, au guichet dans les gares d’Auray, Quiberon, Vannes, Lorient et Hennebont. Dans les offices de tourisme de : Auray, Belz, Carnac, Etel, Erdeven, Locmariaquer, Plouharnel centre-ville, Pluvigner, Quiberon, Ste Anne d’Auray, St Pierre Quiberon et La Trinité sur Mer et dans différents points de vente comme l’accueil du camping municipal des Sables Blancs et à l’hôtel des voyageurs.Grand voyageur :  Pack 10 voyages : 30 € et pass saison : 135 €.

Voir les commentaires

QUIBERON | 🚂 La SNCF change des rails | TV Quiberon 24/7

30 Mars 2022, 12:58pm

Voir les commentaires

À Langueux, l’association Chemin de fer des Côtes-du-Nord roule vers une belle année 2022 Réservé aux abonnés

23 Février 2022, 15:34pm

Publié le 21 février 2022 à 16h12
 

Christophe Le Verger, président du TCN, présente le bilan devant les adhérents. Christophe Le Verger, président du TCN, présente le bilan devant les adhérents.

Après une belle année 2021, les passionnés de train basés à Langueux promettent plein d’animations et de chantiers, cette année encore.

L’association Chemin de fer des Côtes-du-Nord (TCN) a tenu son assemblée générale, dimanche 20 février, au Point-Virgule. L’association agit pour la sauvegarde du matériel ferroviaire utilisé entre 1905 et 1956 sur le réseau départemental. Elle opère sur deux sites : à Boutdeville, sur la commune de Langueux, et à la gare de Plougonver, au sud de Guingamp.

4 000 passagers transportés

Christophe le Verger, le président du TCN a souligné les 5 000 heures de travail technique et administratif réalisé sur les deux sites par les bénévoles, l’association comptant près de 150 adhérents. Malgré la crise sanitaire, le bilan de l’activité 2021 est positif, avec notamment plus de 4 000 passagers transportés sur le circuit de 900 m à Boutdeville et les animations réalisées à Plougonver en partenariat avec l’association Au Quai.

Le programme d’animations 2022 s’annonce riche, avec à Boutdeville le festival Baie des Arts en mai ; puis une balade patrimoniale avec l’association « Langueux Mémoire » en juin ; le vide-greniers en juillet ; et enfin, la Nuit des feux et les journées du patrimoine, en septembre. À Plougonver, le programme des animations sera élaboré en partenariat avec Au Quai.

Des chantiers sur les rails

Sur le plan technique, l’association envisage le remplacement des traverses sur la voie principale à Boutdeville, la rénovation de wagons, le travail sur deux locomotives en voie 40 et la poursuite de l’aménagement de la gare de Plougonver… De quoi occuper les bénévoles. À cela s’ajoute un projet de livre sur les cartes postales anciennes illustrant le réseau départemental.

Mais l’une des préoccupations majeures de l’association reste le « sauvetage » du bâtiment principal, servant de stockage et de lieu de travail, que l’Agglo envisage de démolir. L’association a fait des propositions pour préserver la partie saine et attend la réponse.

Voir les commentaires

Publié depuis Overblog

20 Janvier 2022, 08:47am

Une bonne nouvelle pour la ligne de chemin de fer du Centre-Bretagne 😉:
En 2022, SNCF Réseau va faire des travaux de renouvellement de la voie entre Auray - Pontivy et Saint-Gérand 🥰.

 

Voir les commentaires

Ligne Morlaix-Roscoff : l’UDB invite à un rassemblement de soutien samedi 22 janvier

19 Janvier 2022, 11:19am

À l’appel de la section UDB de Morlaix et des monts d’Arrée, un rassemblement pour la défense de la ligne ferroviaire Morlaix-Roscoff aura lieu samedi 22 janvier 2022, à la gare de Roscoff.

 

Michel Beaupré, de la section UDB de Morlaix monts d’Arrée, invite tous ceux qui souhaitent faire revivre la ligne Morlaix-Roscoff à se rassembler ce samedi 22 janvier, à 11 h, devant la gare de Rosco Michel Beaupré, de la section UDB de Morlaix monts d’Arrée, invite tous ceux qui souhaitent faire revivre la ligne Morlaix-Roscoff à se rassembler ce samedi 22 janvier, à 11 h, devant la gare de Roscoff. (Le Télégramme/Gwendal Hameury)

En guise de vœux, la section UDB du Pays de Morlaix et des monts d’Arrée a choisi d’organiser un rassemblement populaire, samedi 22 janvier 2022, de 11 h à 12 h 30, devant la gare de Roscoff. Après avoir participé à la campagne contre l’excès de résidences secondaires sur le littoral breton, la voilà qui invite tous ceux qui se sentent concernés à manifester leur soutien à la réouverture de la ligne SNCF Morlaix-Roscoff, fermée depuis le 3 juin 2018, suite à un glissement de terrain.

De nombreux atouts

« En trois ans, les choses ont évolué, explique Michel Beaupré. Les conditions qui avaient entraîné la fermeture provisoire de la ligne ne sont plus de mise. » Et le responsable de la section locale de l’UDB d’énumérer les nombreux atouts du territoire, qui plaident en faveur d’une réouverture : le port de Brest-Roscoff qui va intégrer le réseau transeuropéen ; le fait que depuis le Brexit, il est le port le plus proche de l’Irlande ; le développement de la plate-forme XXL de la Sica à Saint-Pol-de-Léon ; la crise de la covid qui a amené de nombreux touristes à s’intéresser aux joyaux du territoire, de la rivière de Morlaix à l’île de Batz ; et enfin « la nécessaire transition écologique qui doit mettre fin au concept du tout routier ». Autant de points qui seront mis en avant dans un tract distribué, ce mercredi 19 janvier, sur le marché de Roscoff.

Rassemblement apolitique et fédérateur

« Il y a tout pour que cette ligne fonctionne. Notamment si on y intègre le fret et qu’on crée un arrêt au Bloscon », résume Michel Beaupré. Qui appelle à une réflexion commune sur les enjeux locaux. « Il faut faire participer les citoyens, penser ensemble l’avenir que l’on souhaite pour notre territoire. Tout ce qui nous concerne ne doit pas être décidé à Paris ou à Rennes. »

Le rassemblement de samedi, au cours duquel les prises de parole vont se succéder, se veut apolitique et fédérateur. « C’est un appel unitaire. Il n’y aura pas des voyageurs de droite ou des voyageurs de gauche sur cette ligne mais des voyagAeurs tout court », insiste Michel Beaupré, qui a invité de nombreux élus du territoire, toutes tendances confondues, mais aussi des acteurs associatifs, syndicaux et économiques.

Beaucoup de monde attendu

« On s’attend à avoir beaucoup de monde », souffle Michel Beaupré. Odile Thubert-Montagne et Jean-Paul Vermot, maires de Morlaix et Roscoff seront présents, comme le sénateur Jean-Luc Fichet, les conseillers régionaux Christian Guyonvarc’h et Olivier Le Bras, ainsi que des conseillers départementaux. Gilles Créac’h, maire de Taulé et président de l’association À Fer et à Flots, sera aussi de la manifestation, de même que la CGT Cheminots et les membres de l’association pour la défense de la ligne ferroviaire entre Morlaix et Roscoff (APMR). Sans compter, évidemment, tous ceux qui s’intéressent au sujet. « Tout le monde pourra exprimer ses idées. L’objectif, c’est de mobiliser le plus largement possible. »A

Ligne Morlaix-Roscoff : l’UDB invite à un rassemblement de soutien samedi 22 janvier

Voir les commentaires

Retour du train à Pontivy. Le plaidoyer de la maire pour « un TER vers Auray, gage d’attractivité »

15 Janvier 2022, 08:52am

En ce début d’année 2022, Christine Le Strat, la maire de Pontivy (Morbihan), l’a martelé avec insistance : le retour du train, absent de la ville depuis trente-cinq ans, est une priorité. « On ne demande pas le TGV, mais au moins un train express régional vers Auray », plaide l’élue.

 

Christine Le Strat, maire de Pontivy, l’a martelé avec insistance : le retour du train, absent de la ville depuis trente-cinq ans, est une priorité. « On ne demande pas le TGV, mais au moins un train express régional vers Auray », plaide l’élue.  | ARCHIVES OUEST-FRANCE
 

 

Pontivy plaît, même sans train. ​Mais en permettant aux Pontivyens de rejoindre la gare SNCF d’Auray, nous aurions accès au réseau régional, mais aussi national, ce qui serait un gage énorme d’attractivité pour notre ville. »

Christine Le Strat, la maire de Pontivy (Morbihan), a voulu rappeler, en ce début 2022, à quel point l’absence du train se fait toujours sentir, depuis bientôt 35 ans, dans la capitale centre-bretonne.

Le retour du train à Pontivy, c’est un vieux serpent de mer, espéré depuis longtemps, freiné net par la fermeture brutale de la gare, en novembre 2014, au début du premier mandat de Christine Le Strat.

LIRE AUSSI : Retour du train à Pontivy. 150 ans de grandeur et de décadence… avant la renaissance ?

LIRE AUSSI : Retour du train à Pontivy. « Nous allons étudier le potentiel du transport de voyageurs et du fret »

« On ne demande pas le TGV »

Huit ans après, le décor semble plus favorable, et le discours de la maire laisse penser que des espoirs sont désormais permis, « avec la gare rénovée, l’ouverture prochaine de l’espace voyageur, le retour du guichet SNCF et l’aménagement de quais bus sécurisés ».

Pour Christine Le Strat, le retour du train serait dans l’air du temps. Le rail répond aux exigences environnementales de notre époque. En 1987, il y avait très peu de voyageurs dans la micheline, il était compréhensible que la ligne ait été arrêtée. On ne demande pas le TGV à Pontivy, mais au moins un TER » ​, plaide la maire.

LIRE AUSSI : Retour du train à Pontivy. « Nous allons étudier le potentiel du transport de voyageurs et du fret »

LIRE AUSSI : Retour du train à Pontivy. Une écrasante majorité des internautes y sont favorables

Des espoirs douchés

L’élue a rappelé la réunion publique pleine d’espoir qui s’était tenue en octobre 2014. Celle de Pontivy avait été la plus suivie des trois, devant Carhaix et Loudéac. Tout le Centre-Bretagne était demandeur. ​Gérard Lahellec, vice-président de Région en charge des transports, avait alors assuré que le retour du train était envisageable​.

Mais depuis, plus rien… Il a préféré le bus express, déplore Christine Le Strat, qui compte bien rencontrer, et convaincre, Michaël Quernez, nouveau vice-président aux mobilités depuis juillet 2021.

Du côté des citoyens aussi, l’envie est là. En 2019, des partisans ont relancé un collectif, Centre-Bretagne en train, et une manifestation a suivi, en mars 2021. La mise en place l’été dernier du train touristique était un préalable pour démontrer qu’il est possible de voyager par le rail en Centre Bretagne, assure la maire de Pontivy. La facture, pour un TER, sera plus salée, mais Christine Le Strat semble prête à évaluer concrètement l’investissement.

Voir les commentaires

Êtes-vous favorable au retour d'un train express régional entre Pontivy et Auray ?

12 Janvier 2022, 07:42am

Êtes-vous favorable au retour d'un train express régional entre Pontivy et Auray ?

https://media.beopinion.com/5f86c57346e0fb000139d842/1561b56b-f012-4957-aafb-950032fc26d9.webp

Clic sur le lien ci-dessus

Voir les commentaires

Ça, c'était nous ... Bonne année 2022

8 Janvier 2022, 11:53am

Voir les commentaires

Il a racheté et restauré la gare de Pontivy

30 Décembre 2021, 13:49pm

Il a racheté et restauré la gare de Pontivy

Dans la vie, Jean-Philippe Vanwalleghem n’est pas de ceux qui restent sur le quai. Lorsqu’il a appris, en 2017, que la gare de Pontivy (Morbihan) était à vendre, il a foncé. Même si le montant des travaux s’annonçait colossal. « Ma femme était réticente au départ, mais le soir, elle m’a finalement dit : Chiche , alors je l’ai achetée ! »

Un coup de cœur suivi d’un coup de tête qui va le plonger dans quatre années intenses. Des travaux titanesques, les Journées du patrimoine, une communauté qui se crée, l’émotion du retour d’un train touristique, et enfin, la médiatisation et la notoriété… L’ancien chef d’entreprise devenu chef de gare ne s’attendait pas à un tel tsunami. 

« Un véritable sacerdoce »

Alors que les travaux se terminent doucement, il réalise seulement dans quel engrenage il s’est embarqué. « Je ne maîtrisais plus rien. Ça a été un travail à temps plein, un véritable sacerdoce. Encore aujourd’hui, il n’y a pas un jour où je ne fais pas quelque chose pour la gare.

Il faut dire que les sollicitations sont tombées de tous les côtés. J’ai accueilli plusieurs équipes de télé. Un cheminot retraité de Touraine m’a donné une cloche de 200 kg que je dois installer sur le quai. J’ai aussi reçu quantité d’affiches, des lanternes, des signaux, et même des meubles de la SNCF de la gare de Pithiviers, qui va être transformée en mémorial. Tout ce qu’on m’a donné, je vais le ramener à Pontivy.

Pas de terminus

Jean-Philippe Vanwalleghem vient de fêter ses soixante ans avec un sentiment d’accomplissement. Et pas parce que des inconnus le reconnaissent dans la rue ! Lui qui n’avait pas pu empêcher la gare d’Halluin d’être rasée, en 1986, en a désormais sauvé une autre.

Il y a tout ce qu’il faut maintenant. Des services publics dans l’aile gauche, avec des toilettes pour les voyageurs, et les guichets de Pontivy communauté qui devraient ouvrir en février 2022. Au centre, un commerce, avec la Boutique train. Dans l’aile droite, la partie convivialité, avec la cantine, le train touristique. Et à l’étage, quatre appartements, pour le côté social. Maintenant, tout ce petit monde cohabite à merveille !

Alors, terminus ? Certainement pas ! Je mets un point d’honneur à rester le chef de gare. ​Le facétieux propriétaire projette déjà de poser des réverbères, des éclairages sur le quai…

Qu’importe les cheveux blancs qu’il se sera parfois fait ici… Jean-Philippe couve toujours, d’un peu plus loin, sa bâtisse datant de 1864, restée fermée cinq ans et désormais pleine de vie. Avec cette gare restaurée, je suis arrivé au bout de mes rêves !

Voir les commentaires

Bienvenue chez PARBER

26 Décembre 2021, 16:31pm

Vous êtes sur le blog de PARB'ER, on écrit aussi PARBER

(Pays d'Auray, Rohan, Blavet - Espace Rail)

 

Buts de l’association :

- Réhabiliter la mémoire de l’axe ferroviaire entre Auray et Pontivy, Auray et Quiberon.
- Collecter tous documents pouvant aider à faire vivre cette mémoire.
- Créer un musée de la mémoire en l’un des points de l’axe.
- Faire rouler des trains touristiques pour une meilleure appropriation de l’axe ferroviaire.

Cotisation :
- 16 € à titre individuel – couple 25 €
- 50 € cotisation de soutien.

 

 

Bienvenue chez PARBER

Voir les commentaires